Mammane Sani, Bibi Ahmed Quartet, Sahel Sounds & Phono Mundial à Marseille

akounak tedalat taha tazoughai

Gros événement ce Samedi 5 Avril à L’Embobineuse avec la venue de Mammane Sani (date unique à Marseille), Bibi Ahmed Quartet et Christopher Kirkley. La soirée s’appelle Akounak Tedalat Taha Tazou-Ghai, traduction en touareg de Purple Rain – Gouttes de Pluie avec la Couleur Bleue et un peu de Rouge dedans – ou quelque chose comme ça. Les bénéfices iront en partie à ce projet de film de Christopher Kirkley et Jérôme Fino, première fiction en langage Touareg, remake officieux du film de Prince avec le musicien Mdou Moctar (et probablement beaucoup de motos), mais aussi de The Harder They Come avec Jimmy Cliff – reprenant le thème des luttes et jalousies entre musiciens.

Mammane Sani et son Orgue (Niger / Sahel Sounds)

Mammane Sanni Abdoulaye a enregistré la cassette Volume N°1 en 1978 dans les locaux de la Radio Nationale du Niger avec son seul clavier, dans le but supposé de vanter la vitalité et la modernité de la musique du pays, même s’il s’agit en fait de relectures de standards folkloriques des dizaines d’ethnies du pays, des hymnes pastoraux des gardiens de troupeaux sahéliens aux ballades polyphoniques des Wodaabes. Sa diffusion physique fut confidentielle, mais malgré tout ces titres furent largement réutilisés comme jingles au Niger, et le musicien eut sa propre émission de télévision.

Christopher Kirkley l’a réédité en vinyle en 2013, complétant ainsi un catalogue de qualité, entre raretés vintage (L’Orchestre de Mauritanie), compilations de tubes actuels (Music from Saharan Cellphones), et magnifiques Field Recordings de musiciens du Sahara (Laila Je t’aime).

En exclusivité, un titre inédit de l’album à paraître, Taaritt, enregistré entre 1985 et 1988.

Mammane Sani & son orgue – Dangay Kotyo (1985-88)

Mammane Sani & son orgue – Lamru (1978)

Bibi Ahmed Quartet (Niger / Marseille)

Cette formation regroupe Bibi AhmedIkali Adam du Group Inerane (groupe de Blues Touareg qui existe depuis 1996 et a signé plusieurs disques sur Sublime Frequencies) et deux musiciens marseillais, Ahmad Compaoré et Jules Bernable – dans le cadre d’une création à l’initiative de L’Embobineuse. La musique révolutionnaire Touareg d’Inerane, inspirée par les rebelles des camps de réfugiés libyens dans les années 80-90, prendra une nouvelle tournure à Marseille.

Phono Mundial & Sahel Sounds Dj Sets

A cette occasion, le duo délaissera en partie ses galettes parfois trop tropicales pour plonger dans les oubliés du Raï et les expérimentations afro-électroniques rétro-futuristes, laissez vous bercer par la transe saharienne avant de gigoter sur les sons modernes de Sahel Sounds… 

Réservations (conseillées)

L’Embobineuse

11 Boulevard Bouès

13003 Marseille

Quartier Friche Belle de Mai – Gare St Charles

PAF : 10E  (+1 Adhésion)

———- English version ———-

Huge event on 5th April with Mammane SaniBibi Ahmed Quartet and Christopher Kirkley sharing the scene with us at L’Embobineuse. The evening is called Akounak Tedalat Taha Tazou-Ghai, which in tuareg means Rain the Color of Blue with a little Red in it. Some of the benefits will go to Christopher & Jérôme Fino’s movie, first tuareg fiction, a remake of Prince’s Purple Rain with the musician Mdou Moctar and a lot of motorcycles. It also refers to the mythic jamaïcan movie The Harder They Come with Jimmy Cliff – speaking about jealousy and struggles in the music business.    

Mammane Sani et son Orgue (Niger / Sahel Sounds)

Mammane Sanni Abdoulaye recorded the tape Volume N°1 in 1978 in the Radio Nationale du Niger with a single keyboard, in order to highlight the national modernity and vitality, covering folkloric standards from the many ethnic groups from Niger, pastoral hymns and polyphonic ballads from the Wodaabes. These titles were to be hugely broadcasted as jingles on radio and TV, even though the recording itself had a poor existence, until the vinyl reissue on Sahel Sounds in 2013.

Here is an exclusive track from Mammane Sani’s next album to be reissued, Taarittfrom the late 80’s.

Bibi Ahmed Quartet (Niger / Marseille)

Bibi Ahmed &  Ikali Adam from Group Inerane meet two musicians from Marseille, Ahmad Compaoré et Jules Bernable – a creation initiated by L’Embobineuse.

Cet article, publié dans Events, News & Reissues, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mammane Sani, Bibi Ahmed Quartet, Sahel Sounds & Phono Mundial à Marseille

  1. Comodo Varan dit :

    galettes parfois trop tropicales??!!!!! N’importe quoi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s